Hommage à la Vierge de Guadalupe selon la Cosmovision Indigène du XVIe siècle – Pepe del Signo

Si vous visitez un jour Bahías de Huatulco, n’hésitez pas à faire un tour dans l’église qui jouxte le zócalo de La Crucecita, épicentre commercial et noyau de la zone touristique et résidentielle. Non pas pour y faire une pause fraîcheur – la chaleur et l’humidité permanente s’engouffrent partout sur la côte pacifique de Oaxaca au Mexique, ce qui n’empêche pas de s’y assoir sur un banc et méditer ou faire une prière – mais pour contempler une oeuvre unique : Homenaje a la Virgen de Guadalupe según la Cosmovisión Indígena del siglo XVI (Hommage à la Vierge de Guadalupe selon la Cosmovision Indigène du XVIe siècle). Longue de 20 mètres, et large de 5 mètres environ, cette fresque est peinte sur la voute de l’église moderne aux allures baroques, sachant que La Crucecita a été fondée lorsque le tourisme a commencé à se développer sur cette partie de la côte dans les années 1980, sous l’impulsion de la FONATUR.

L’église de La Crucecita, Huatulco, Oaxaca

Ce puissant et ambitieux organisme fédéral (FONATUR signifie Fondo Nacional de Fomento al Turismo, soit « Fond National de Développement du Tourisme ») a lancé et financé plusieurs célèbres sites touristiques mexicains, en s’établissant sur des zones naturelles exceptionnelles et en général peu peuplées, afin de développer, parfois sous un prétexte d’eco-tourisme, avant tout l’industrie touristique et la spéculation immobilière, avec un concept, une identité plus ou moins marquée pour chaque emplacement : Cancún et Ixtapa, les plus célèbres, dont la construction a commencé en 1970 et est devenue opérationnelle en 1974 ; Los Cabos et Loreto, qui ont surgi en 1972 et ont fonctionné respectivement dès 1976 et 1978 ; et enfin Bahias de Huatulco, dont les bases ont été posées en 1982 et qui est entré en fonction en 1984. Le dernier site de référence et d’investissement immobilier en date étant la Riviera Nayarit, également situé sur la côte pacifique mais plus au nord que Huatulco, et proche de la ville côtière plus ancienne de Puerta Vallerta. Cette ville est renommée du fait du tourisme de masse étasunnien et gay, mais elle accueillit aussi à partir des années 1960 de nombreuses stars du cinéma, à l’occasion de tournages parfois tourmentés , dont Richard Burton & Ava Gardner en 1964 pour La Nuit de l’iguane de John Houston, Jacqueline Bisset & Jean-Paul Belmondo en 1973 pour Le Magnifique de Philippe de Broca.

Revenons à La Crucecita, plus modeste, mais qui a pris son rythme de croisière depuis plusieurs années, et particulièrement depuis la crise Covid avec des hôtels qui ne désemplissent plus, même pendant la saison des pluies de juillet à octobre – la plus belle saison étant la fin de l’automne et l’hiver. La douceur de vivre y est incomparable, avec ses baies aux récifs coraliens, sable clair et eaux généralement cristalines, ses chants d’oiseaux incessants et espiègles, les parfums suaves et envoutants qui se répandent jour et nuit dans l’air marin-tropical. Toute la zone a cependant été progressivement accaparée par les grands hôtles, dont certains se sont dressés sur les plus belles plages ou des hauteurs avec panorama imprenable – ben si, justement – tels une mouche à m… sur une glace vanille-fraise.

La Vierge de la Guadalupe étant la grande patronne des Mexicaines et Mexicains (lire La Vierge de Guadalupe dans tous ses états) elle y méritait donc un hommage à sa dimension et digne de sa renommée. Celle qui habite la petite église du zócalo semble planer à une dizaine de mètres du sol, telle un gigantesque Bouddha céleste au féminin, une Bodhisattva toute en grâce et retenue, soutenue par des angelots naturistes. La touche et la gamme colorée de l’artiste “conceptuel  et symboliste” Pepe del Signo, allant du bleu au jaune-orangé et ocre-rouge en passant par le blanc, confèrent à cette peinture un charme vaporeux inégalé, qui se combine parfaitement avec le climat tropical, les cascades colorées de fleurs alentour et le ciel souvent azur qu’offre la côte de Oaxaca.

Pepe del Signo, peintre conceptuel symboliste 

Peintre muraliste autodidacte né en 1958 à Chihuahua au Nord du Mexique, Jose Ángel del Signo Guembe, dit Pepe del Signo a montré depuis l’enfance une facilité étonnante pour le dessin. Après des années d’études et de travail, il décide de consacrer sa vie exclusivement aux arts plastiques. Son œuvre a reçu des prix nationaux et internationaux, tels le Prix International couleur, eau et papier par le gouvernement du Japon et le Prix National en Muséographie Miguel Covarrubias en 1994 au Musée de la Médecine Maya à San Cristóbal de las Casas, Chiapas.

Il a apporté à l’art de Oaxaca l’œuvre murale Hommage à la Vierge de Guadalupe selon la Cosmovision Indigène du XVIe siècle, cataloguée comme la plus grande oeuvre murale du monde. Cette fresque peinte, impresionnante, est réalisée dans la voûte en berceau de la paroisse de La Virgen de Guadalupe y la Santa Cruz à la Crucecita, Bahías de Huatulco, Oaxaca. Son œuvre murale, presente dans les musées et dans les municipalités de divers États du Mexique, fait déjà partie du patrimoine universel et reste une fierté du nouvel art mural mexicain. Del Signo s’est distingué dans la diffusion de la Culture et de l’Art. Il a fondé et dirigé de 1998 à 2008 l’Association Civile Fondation Culturelle Racines, avec plus de 60 événements culturels gratuits pour toute la communauté. À ce jour, la Fondation s’emploie à obtenir des bourses d’enseignement à distance. Il est actuellement membre fondateur du Centro de Artes Sol Zapoteco, S.C. à Santiago Xanica, Oaxaca et compte plusieurs ateliers dans les arts visuels, y compris le cinéma, la photographie et la vidéo.

Pepe del Signo, pintor conceptual simbolista

Pintor muralista autodidacta nacido en Chihuahua, Chih., con el nombre completo de Jose Ángel del Signo Guembe. Desde niño Pepe del Signo muestra una facilidad asombrosa en el dibujo. A edad madura y después de años de estudios y trabajo decide dedicar su vida exclusivamente a las artes plásticas. Su obra ha alcanzado premios nacionales e internacionales (premio internacional color, agua y papel por el Gobierno de Japón. Premio Nacional en Museografía Miguel Covarrubias en 1994 en el Museo de la Medicina Maya en San Cristóbal de las Casas, Chiapas).

Porte néo-gothique de l’église de La Crucecita

Aportó al arte de Oaxaca y en tequio la obra mural Homenaje a la Virgen de Guadalupe según la Cosmovisión Indígena del S. XVI, catalogada como el mural más grande del mundo realizado en la bóveda de cañón corrido de la Parroquia de la Virgen de Guadalupe y la Sta. Cruz en la Crucecita, Bahías de Huatulco, Oaxaca. Su obra mural, expuesta en museos y en municipios de diversos estados es ya patrimonio universal y un orgullo del nuevo arte mural mexicano.


El maestro Del Signo se ha destacado en la difusión de la cultura y el arte. Fundó y dirigió de 1998 a 2008 la Asociación Civil Fundación Cultural Raíces, con más de 60 eventos culturales gratuitos para toda la comunidad. A la fecha esta Fundación se dedica a obtener becas para educación a distancia. Actualmente es Socio Fundador del Centro de Artes Sol Zapoteco, S.C. en Santiago Xanica, Oaxaca y que cuenta con varios talleres en artes visuales, incluyendo cine, fotografía y video.


Florent Hugoniot

************************************************************************************************

SOURCES

oaxaca-mio.com/huatulco/iglesiadeguadalupe/

https://www.gob.mx/fonatur

http://www.scielo.org.mx/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0185-19182012000300007

Pepe del Signo en ligne : https://www.virtualgallery.com/galleries/pepe_del_signo_a21747

A propos lapartmanquante

Part-iciper, part-ager, part-faire, part-ir, partout et par ici !
Cet article, publié dans Déambulations poétiques, Flâneries ondulatoires, Murales de México, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s