La Bocana

Bouche fermée

Yeux ouverts

La ligne de flottaison est médiane

L’eau douce, tiède comme mon corps chocolat

Qui se liquéfie.

Glaise, gris, glisse

Tendre les bras.

Les ailes d’oiseaux blancs effleurent à peine la surface mouvante.

Dans un balancement lourd et constant, impassible,

 ils semblent se libérer de leur propre pesanteur, 

et rejoignent le large, c’est l’heure

s’appuyant sur du Vide et du Temps de la pointe de leurs ailes.

Courants d’eaux chaudes puis fraiches

Mon corps se dissout harmonieusement

Épouse les flux contraires.

 

Bouches ouvertes, regard clos

Le poisson ne goutte la mer qu’une fois

Car c’est elle qui l’engloutit et le nourrit,

le fait naître et le digère aussi.

 

Se laisser couler.

Je ne sens plus mes pieds,

l’eau me les a volés.

 

Se lever, maintenant!

Le courant s’emballe tel des chevaux de Camargue Kabbale

Se dresser magnifique, dominer des pierres et contourner des rochers

Voir couler le rivage

Ici tout n’est plus qu’un long couloir chahuté,

qui ira se délier sur le fil de l’horizon.

Sous moi un serpent se mord la queue,

Ou serait-ce ma langue qui se saisit?

 

Deux pieds, deux piliers

Passer sous le Colosse, ne pas oublier d’oublier.

l’eau ne garde-t-elle pas la mémoire des corps?

Goutte parmi les gouttes, vagues ondulations

Éperdument nager ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

 

Que reste-t-il à respirer dans l’océan, à emporter dans les roulis ??

Un vague souvenir s’endort.

se dissout dans le sel de et libère

la douceur de l’amour,

l’amertume de la mort,

l’acidité de la vie

Encore…

 

mais Aujourd’hui

a le goût du large!

 

Florent Hugoniot

Y

Merci à Vicky et Carlos – Playa La Bocana, Oaxaca, février 2022

X

***********************************************************************************

SITE ARCHÉOLOGIQUE La Bocana / Rio Copalita

https://programadestinosmexico.com/que-ver/arqueologia/bocana-del-rio-copalita.html

X

A propos lapartmanquante

Part-iciper, part-ager, part-faire, part-ir, partout et par ici !
Cet article, publié dans Déambulations poétiques, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s